Narros del Castillo

Justificatif

Où tamponner le justificatif

Vous pouvez tamponner le justificatif à: 

Hébergement

Hébergement pour les pèlerins et hébergement privé

HÉBERGEMENT POUR PÈLERINS

Auberge (+34 619 38 48 89)

  • Capacité pour 12 personnes. Salle municipale pour les grands groupes.
  • Tarif : 8 € pour les groupes, 10 € individuel.
  • Autres hébergements touristiques (consultez ici)

Restauration et alimentation

Où manger et/ou acheter de la nourriture

Quoi visiter

Découvrez quoi visiter

  • Église mudéjare
  • Plaza avec Rollo de Justicia
  • Bibliothèque unique
  • CICMA (Centre d’interprétation de la menuiserie mudéjare de La Moraña)

Santé

Centre de santé et pharmacies

  • Centre de santé.

Information

Découvrez plus

Horaire des messes

  • Dimanche à 12:00.

Mairie

A propos de Narros del Castillo...

Narros del Castillo est situé dans la région de Moraña d’Avila. La rivière Trabancos traverse cette ville. Au paléolithique, il y avait un établissement humain auquel nous devons plusieurs outils en pierre trouvés dans le cours de la rivière lors de son passage à Narros, qui sont conservés dans le musée provincial d’Ávila.

En 1568, lorsque Santa Teresa visite Duruelo, en route vers la fondation de Valladolid, elle passe également par Narros.

Deux ans plus tard, le 30 octobre 1570, la présence de Santa Teresa à Narros del Castillo est documentée historiquement (cf. Efrén de la M. de Dios et O. Steggink, Tiempo y Vida de Santa Teresa). Elle a voyagé d’Ávila à Salamanque, a passé la nuit et, dans cette église, elle s’est confessée et communiée. Le jésuite Pedro Hernández l’a déclaré le 7 septembre 1610 dans le procès d’Ávila :

 

–« Ce témoin se souvient en particulier, qu’un jour que la Sainte Mère se rendait à Salamanque ou à Alba, elle arriva à Narros del Castillo, où se trouvait le Père Docteur Medrano et ce témoin avec lui ; et ladite Sainte Mère, bien négligée pour les trouver là, en arrivant alla prier à l’église, où elle se heurta à ce témoin, et lui demanda qui était avec lui, et il le lui dit. Et ladite Sainte Mère l’envoya chercher, et l’appela, qui se réconcilia avec lui, et entendit la messe et prit la communion avec la plus grande dévotion et sainteté » – (Silverio de Santa Teresa, Procès de béatification et canonisation de Santa Teresa, II, 593).